Limites - Stéphanie Gerbaud/Juliette Montier

Du 10 mars au 29 avril 2016

CONVERSATION : l’arteppes invite deux artistes à investir l’espace à partir d’une intention partagée et d’une question : quel éclairage le travail d’un artiste apporte-t-il sur le travail d’un autre artiste ?
Le travail de Stéphanie Gerbaud et celui de Juliette Montier, dans des registres différents, réinterrogent le rapport entre représentation et abstraction par une intervention sur le réel.
Stéphanie Gerbaud opère un travail de déstructuration/restructuration en réalisant des « sculptures littérales » et des installations à partir de livres anciens ou de documents dans lesquels se jouent des questions de repère et d’interprétation, des histoires de représentation et de mémoire.
Juliette Montier, elle, prend le parti de l’abstraction pour toucher à l’émotion. Elle propose une peinture qui représente l’irreprésentable, qui rend visible l’invisible. Sa propre vérité. Son travail est spontané, libéré de tout formalisme.

Vernissage jeudi 10 mars à 18h30. Entrée libre.
Exposition du 10 mars au 29 avril 2016.

Visite commentée samedi 2 avril à 14h. Entrée libre.


Fenêtre de log